Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2004

20six - changement de cap ? renouveau marketing ?

Ayant un blog sur 20six.fr (il faut bien suivre les concurrents ;-) ) je viens de recevoir leur newsletter.

J'y vois des propos formulés sur un ton un peu étrange :

La deuxième chose que nous devons vous dire est que, dès lors que les coûts sont de plus en plus élevés pour faire fonctionner 20six, nous avons décidé d'introduire de la publicité sous forme de bannières sur chaque weblog. Ces bannières contiennent actuellement une pub pour 20six (20six-Tell Your Story!). Dans les prochaines heures, nous allons la remplacer par des pubs sélectionées par Google Adsense (http://www.google.fr/intl/fr/ads/).

Faire de la pub sur 20six est une épreuve pour nous, mais si nous pouvions gagner quelques Euros, cela nous aiderait à faire fonctionner le système et payer l'hébergement de vos pages et images sur les serveurs. Donc, quand vous verrez une bannière de pub, cliquez dessus, et 20six pourra rester gratuit !

La dernière raison pour laquelle nous vous écrivons est une demande de soutien par le bouche-à-oreille, toujours dans le souci de ne percevoir nos revenus que sur la pub : si vous pouviez parler des weblogs autour de vous, conseiller à vos amis qui n'en ont pas encore d'en ouvrir un pour essai, cela nous aiderait. Et puis les weblogs sont plus conviviaux quand ils appartiennent à des "réseaux". Alors n'hésitez pas, ce qui ne vous empêche pas de rester anonyme, bien sûr, vous pouvez en parler "juste comme ça" !
J'avoue que cela me fait un drôle d'effet de lire ces lignes. Pourquoi ne pas dire, que le gratuit sans contre-partie c'est impossible.
20six est une entreprise et donc nécessairement à vocation à faire des profits. Haut Et Fort par exemple actuellement ne gagne rien et donc bien sûr qu'un jour les blogs d'Haut Et Fort contiendront autre chose que de l'auto-promotion ou seront payants (les 2 possibilités seront proposées en fait).
Maintenant inciter les bloggers à cliquer sur les bandeaux Google pour faire vivre 20six, je pense que c'est assez limite vis à vis du contrat adsense avec Google.

Ensuite, inciter les bloggers à parler de leur blog autour d'eux c'est une bonne idée bien-sûr, le marketing viral pour une plate-forme d'hébergement de blogs, c'est la clé.

Le plus étrange dans tout cela vient du ton. On a l'impression que 20six à visiblement du mal à financer son activité et cela sonne un peu comme un appel à l'aide en direction des bloggers.

Max si tu peux me rassurer n'hésite pas à commenter mon billet. En effet, je considére que l'existence de 20six, u-blog, Canalblog, joueb,... est une excellente chose pour le marché du blogging. En effet, cette multiplication des plate-formes françaises permet de populariser le blogging et donc en somme d'éduquer un marché sur lequel la place est encore grande puisque le marché est à construire.

24/02/2004

Journaliste très actif sur les blogs

Je viens de découvrir (cela n'est pas un scoop) que certains journalistes sont très actifs concernant les blogs.

Ainsi, Alain Joannès (LCI) a au moins 6 blogs (voici la liste). On voit qu'il s'intéresse au phénomène, teste les plates-formes, tous ses blogs ne sont pas hyper-actifs avec des archives conséquentes mais l'intéret par contre est réel et cela fait plaisir à voir je trouve.
D'ailleurs Alain Joannès animera en mai une conférence sur les blogs dans le cadre de la manifestation Norapolis, rencontre internationales du design et du multimédia, à Metz. Il explique à propos de Norapolis : "C'est la métaphore d'une ville imaginaire qui se plaque pendant quelques jours de mai, sur la ville réelle". Toutes les explications sur le site ou dans 6 pages pdf

22/02/2004

Pendant ce temps là, en Colombie....

1ère journée Internationale des Séquestrés - Libérez Ingrid Betancourt

(Copier-coller du blog de Richard Menneveux car c'est important et on en parle peu)Ingrid Betancourt, sénatrice de Colombie est détenue par les FARC (Forces armées révolutionnaires colombiennes) depuis février 2002, alors qu’elle se portait candidate aux élections présidentielles.

A 42 ans, Ingrid mène alors une lutte implacable contre la corruption liée au pouvoir des cartels de la drogue et se bat pour un Etat de droit dans son pays.

De nombreux comités de soutien à travers le monde réclament sa libération, ainsi que celle de 3 000 autres otages des Farc.

VOUS AUSSI PARTICIPEZ A CES JOURNEES ET PUBLIEZ SUR VOTRE WEBLOG UN MESSAGE A L'ATTENTION D'INGRID

Plus de 52 villes dans le monde participent ce week-end et autour du 23 février à la 1ère Journée Internationale des Séquestrés, organisée par les Comités Ingrid Betancourt.

Le maire de Rome Walter Veltroni est arrivé vendredi soir à Bogota pour prendre part à une action de solidarité avec Íngrid Betancourt. Tout comme une centaine de manifestants, Walter Veltroni à peint sur un trottoir de Bogota une étoile blanche en l'honneur d'Ingrid.

A midi exactement, comme l'avait demandé Ingrid dans son dernier message, sa famille et ses amis ont commencé à réciter à haute voix le chapelet sur la 7e avenue.

Sa mère a pris le micro, et a évoqué, entre deux sanglots, son "chemin de croix".

"Pendant les 730 jours de ta captivité, nous n'avons cessé une seule seconde de penser à toi", parvient à dire au micro Yolanda Pulecio, habillée de sombre, devant les trois cents sympathisants de sa fille rassemblés à Bogota pour cette commémoration.

Assise au pied de l'estrade, la mère de Clara, qui porte le même prénom, portait sur ses genoux un portrait géant en couleur de sa fille, qui avait refusé d'être libérée par les rebelles après leur prise en otage.

Des ballons blancs gonflés à l'hélium, avec l'inscription "Ingrid libre" sous son portrait, flottaient par centaines dans la foule. Sur un mur en drap blanc long de 30 m, on avait inscrit à l'encre bleue les noms des 1.056 villes du monde entier qui ont nommé Ingrid Betancourt "citoyenne d'honneur".

Le site Ingrid Betancourt

20/02/2004

Journaliste cherche bloggers actifs 12>16 ans pour documentaire France 2

Voici l'annonce que ma transmis Luc Boland qui réalise un documentaire KD2A (voir le site de KD2A), si vous êtes bloggers, par exemple sur Haut Et Fort, je vous invite à prendre contact avec lui après avoir lui l'annonce exacte bien entendu.
---------------------------
Bloggeur moi-même (http://a-lou.skynetblogs.be/) et réalisateur de film, je recherche des adolescent(e)s (12> 16 ans) ayant créé leur blog et l'animant de manière régulière dans le cadre d'un documentaire pour FRANCE 2 (émission KD2A) que je tournerai en avril 2004 et qui sera diffusé cet été. Le sujet ? j'vous donne dans le mille : 'Je déblog" ou les journaux intimes et autres blogs d'adolescents sur internet. Tout cela est rigoureusement sérieux. Accord parental et scolaire indispensable. Merci de me contacter en cas d'intérêt.

Mon email : luc.boland@skynet.be

13/02/2004

Responsabilité juridique des plate-formes de blogging, on respire ?

Via Padawan, le Journal du Net (lire l'article) affirme de Nicole Fontaine l'idée du contrôle a priori des contenus sur internet :

Hier, lundi, à la veille de l’examen du projet de loi sur les communications électroniques, Nicole Fontaine a rendu public plusieurs décisions. En ce qui concerne la responsabilité des hébergeurs, la ministre déléguée à l’Industrie accepte désormais de revenir au droit commun et d’abandonner le principe d’un contrôle a priori concernant les contenus illicites (à caractère racial, négationniste ou pédopornographique). Nicole Fontaine aurait ainsi pris en compte l’amendement défendu par le député UMP du Loir-et-Cher, Patrice Martin-Lalande. Pour leur part, les fournisseurs d’accès à l’Internet et les hébergeurs s’engagent à renforcer leur dispositif de protection de l’enfance et à poursuivre le développement d’outils de filtrage du contenu.


En sommes une Nicole Fontaine, ministre libertaire ;-) qui viendrait rattraper de députés liberticite !

11/02/2004

Innover et entreprendre en ligne - Une initiative à suivre

Lancé il y a déjà plusieurs semaines notamment par Christophe Ducamp, je vous conseille d'aller visiter iGenerator, le premier générateur d'innovations.

Voici iGenerator présenté par ses concepteurs :

Libérer la création, générer et développer avec de nouvelles méthodes plus adaptées à ce millénaire, de très nombreux projets d'innovations, fédérer les énergies entrepreneuriales... tels sont quelques-uns des objectifs du iGenerator.

Les idées foisonnent mais restent trop souvent à l'état d'idées. Le créateur individuel, isolé ou dans un petit groupe, ne sait pas bénéficier de la richesse, de la validation et de l'accélération apportés par les nouveaux espaces participatifs, par le réseau international et les compétences présentes au sein deigenerator.net.

Ce Premier Générateur d'innovations est ouvert à tous, innovateurs, entrepreneurs, artistes, scientifiques, chercheurs, financiers, grand public, prospectivistes, pouvoirs publics, journalistes... (Ambition du projet)


Un projet très innovant, ambitieux et tout simplement intelligent. A suivre donc !

09/02/2004

Du Ping Pong de très haut niveau

via Richard, une partie de ping-pong entre très grands professionnels à suivre ici.

04/02/2004

Photos sympas ''intergenérations''


Via Chryde.net, le photographe Bobby Neel Adams propose sur son site des photos très originales de personnes qui lui ont confié une photo d'eux enfant puis qu'il a repris en photo à l'âge adulte sous la même pose afin de mélanger les deux.

Vous pouvez voir le résultat ici.

Métrobus contre Ouvaton suite et fin

Brève reproduite depuis le le Journal du Net:

Lundi 2 février, le tribunal de grande instance de Paris a débouté Metrobus, filiale de Publicis, de sa plainte contre l'hébergeur Ouvaton qu'il accusait de "résistance abusive". Metrobus affirmait en effet que l'hébergeur avait donné des informations erronées sur les responsables du site ouvaton.stopub.org, condamné pour dégradation des espaces publicitaires de la RATP (lire l'article du JDN du 03/12/03). Metrobus réclamait 5.000 euros d'amende pour cela mais le tribunal n'a pas jugé la plainte fondée et a tranché en faveur de l'hébergeur, un jugement de poids alors que le projet de loi sur la confiance en l'économie numérique tend à imposer aux hébergeurs le devoir de faire le tri entre les sites qu'ils hébergent.

Bilan de cette affaire : un hébergeur coopératif au moyen limité a du payer des frais d'avocat pour une procédure qui s'est étalée sur plus de 2 mois. Ce type de cas peut très bien se reproduire le mois prochain, puis le mois d'après, etc,.... et acculé l'hébergeur a fermé, même si heureusement statistiquement cette succession serait peut probable.
Que c'est-il passé ? La société Metrobus (filiale à 100% du groupe Publicis) s'est tout simplement acharnée juridiquement sur l'hébergeur. D'autres sites anti-pub étaient hébergés chez des fournisseurs gratuits, mais ceux-ci étant nettement plus gros n'ont pas été inquiétés. Il est regrettable que les frais de justice d'Ouvaton soient intégralement à sa charge.
Cet affaire est un bel exemple des risques que pourraient faire courir la Loi dans la Confiance dans l'Economie Numérique en mettant les hébergeurs dans un rôle de juges sur la teneur des contenus. En effet, n'en déplaise à certains députés tous les hébergeurs n'ont pas les moyens financiers et technologiques de Wanadoo ou autres fournisseurs d'accès.

02/02/2004

Plus de 500 blogs sur HautEtFort ! Merci.

Haut Et Fort héberge désormais plus de 500 blogs pour un total de près de 100.000 pages vues en janvier (contre 35.000 en décembre). Je tiens à remercier tous les utilisateurs pour leur confiance.
C'est notamment grâce à eux, grâce à leurs remarques à leurs questions, à leurs pratiques que le système s'améliore régulièrement.

Au délà de ces chiffres qui ne sauraient à eux seul résumer l'aventure hautetfort, une véritable communauté de bloggers se met peu à peu en place sur hautetfort.com.
Je ne suis pas là pour juger de la teneur des billets, des commentaires et des échanges en général mais je suis ravi de constater le bon esprit général qui règne sur les blogs et entre bloggers.

Février sera riche en annonces et nouvelles fonctionnalités. Au mois prochain pour d'autres bonnes nouvelles du même type !