Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2004

Anne Imbert

Anne Imbert a proposé dans un article une définition des blogs qui en deux mots assimile blogger à plagiaire et journalistes sous-doué. Ce billet participe à une "opération" expliquée dans les commentaires ici

Mise à jour: Anne Imbert à pris le temps de faire une réponse elle se trouve ici

Commentaires

Mon commentaire ici : http://oldcola.blogspot.com/2004/11/google-bomb.html

Écrit par : oldcola | 16/11/2004

Je ne peux partager cette opinion sur le blogger qui trafiquerait l'information parce qu'il la prend chez les autres. Premièrement, parce qu'un blogger qui rend une information la digère puisqu'il la choisit, parmi d'autres. Par correction et par protection, il doit indiquer les sources, mais l'information, en tant qu'événement, n'appartient à personne, sinon à la réalité.
Deuxièmement, l'activité "sur le terrain" dont se prévalent les professionnels attitrés n'est que l'exercice de leur travail, pour lequel ils ont généralement un contrat, un emploi, plus exactement, ce qui n'est pas toujours le cas des bloggers.
Troisièmement, le phénomène du blogging consiste à combiner une expression personnelle avec l'information, autrement dit, il apporte à l'information une dimension qu'elle n'a pas dès le début, c'est de l'information déjà, avec ses retombées en plus. Et si les bloggers étaient "des journalistes sous-doués", j'aimerais bien savoir quel est le seuil d'évaluation pour un journaliste professionnel "doué".
Enfin, la réalité, dans sa complexité appartient à tous, et le monopole de l'information devient très discutable actuellement.
Cela ne sert strictement à rien de regarder avec un élégant mépris vers un phénomène qui s'étoffera toujours plus. A moins de trouver que la faute est aux Américains, puisque c'est toujours des US que nous vient le phénomène...
Merci.

Écrit par : Carmen Lopez | 16/11/2004

> Anne Imbert a proposé dans un article une définition des
> blogs qui en "deux mots" assimile blogger à plagiaire et
> journalistes sous-doué

benoit a posté un article dans le CEO bloggers qui en 1 mot est une bétise.

Enfin c'est tout le débat. Benoit, tu as une responsabilité morale de difuser une information vérifiées.

Cela m'intéresserai de savoir si tu as lu le texte originaln ou si tu t'es contenté de reprendre ce qu'e dit loic qui lui même

... c'est le principe de lq rumeur non.

Écrit par : laurent | 24/11/2004

Pour répondre à ta question Laurent je ne suis pas un mouton.
Quand j'avance quelque chose je donne des arguments. dans ton commentaire tu dis que j'ai publié une bétise, sans même expliquer en quoi c'est une bétise, je ne peux donc rien de répondre, je fais confiance aux lecteurs pour juger de la pauvreté de tels échanges, échanges n'étant d'ailleurs malheureusement pas le mot juste.

Écrit par : Benoit | 24/11/2004

"Vieux" journaliste (25 ans dans l'économie et les technologies), je suis aussi enseignant à Dauphine sur le thème "Maîtriser son information". Je voudrais simplement dire à tous les bloggers que cette "maîtrise de l'information" est un savoir-faire compliqué, qui demande des années d'en traînement. D'abord réservée aux journalistes, il faut qu'elle soit disponible à tous. Je vais essayer de rendre bientôt une synthèse de mon cours disponible sur mon blog pour que tout le monde puisse juger sur pièces...

Écrit par : Luc Fayard | 06/12/2004

Les commentaires sont fermés.