Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2005

No follow, de l'eau dans mon vin

La lecture de ce billet de Padawan, me fait mettre un peu d'eau dans mon vin concernant l'usage des no-follow. J'avais fais part d'un point de vue, orienté, plutôt en tant qu'emarketer, toutefois meme en faisant abstraction de cette question de point de vue et donc meme avec une vision marketing, l'utilisation des no follow est peut-être globalement une bonne chose finalement.

Mon commentaire au billet de Padawan
Tes arguments sont trés bons. Il s'agit aussi d'une question de points de vues comme bien souvent.
Cependant lorsque tu écris: "la confusion qu'ils font entre le web dans son ensemble et la vue que Google leur en présente", la vue présentée par Google du web est cependant celle que vois la majorité des internautes dans des cas proportion importante. Dans un monde de personnes qui voient dans bien des cas en noir et blanc, on peut à raison porter des jugements faisant abstraction de la couleur ;-)

Pour le CAPTCHA tu as raison, il comporte trop d'inconvénient pour les personnes qui malheureusement voient mal pour en plus les privés de la possibilité de dialoguer en ligne dans la blogosphère, sans compter sans doute d'autres problèmes encore.

Enfin je me permet de compléter mon commentaire car il était ironique ce qui visiblement t'a échappé, je me suis aussi mal exprimé sans doute: tu écris:"Il n'y a pas de "droit au PageRank", il n'y a aucune magie immanente des liens comme le prétend Benoit". Avec une vision marketing je trouve cela magique de pouvoir avoir une petite influence sur son page rank, c'est à dire sa popularité dans les moteurs et donc son trafic grâce à ses propres commentaires. Mon propos était de dire que justement il n'y a aucune magie puisqu'un blogger peut améliorer lui-même son trafic.

Utiliser le tag no follow de maniere systematique, car les utilisations fines suposseraient une bonne comprehension du page rank ou autres subtilites ce qu'on ne peut demander qu'à une faible minorité de bloggers, signifie donc priver les moteurs d'une information qui est que lorsqu'un blogger est tres actif dans ces commentaires il peut avoir une recompense en terme de trfic en provenance des moteurs. Heureusement et ce qui rend tes arguments justes à mes yeux (lorsque j'enleve mes lunettes à vision d'emarketer) les liens existent encore donc les internautes peuvent continuer de les suivre si les moteurs eux ne les suivent plus. Ainsi, il existe toujours un trafic liés aux commentaires.

Donc pour conclure, et notamment du fait tout de meme de ta presentation claire, l'utilisation du no follow est utile.

Commentaires

un bon article de l'expansion
http://www.lexpansion.com/NLTech/2693.18.81220.html

Écrit par : Benoit | 24/01/2005

Les commentaires sont fermés.