Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2005

La solidarité n'est pas un vain mot à la SNCF

Aujourd'hui j'apprends que dans un élan de générosité, évitant ainsi certainement une grève annoncée par les syndicats si le lundi de pentecôté n'était pas chomé, la SNCF fera travailler son personnel 1 minute et 42 secondes de plus chaque jour évitant ainsi de déstabiliser le rythme de travail gravé dans le marbre de cette institution. Marbre pour lequel une simple gomme avait pourtant suffit pour le faire passer aux 35 heures.

Face à cet élan de piété de SUD ou de la CGT qui souhaitaient certainement ne pas manquer la messe de Pentecôte, je m'incline. C'est beau d'être guidé par des intérêts qui dépassent vos propres petits intérêts individuels.
Le souci de solidarité envers les personnes âgées est il vrai au coeur des préoccupation d'une entreprise, où nombre de salariés ne sont plus en état de travailler après 50 ans, compte-tenu de la pénibilité de leur travail, ainsi que par le souci de ne surtout pas mettre en danger la vie de leur passager si une défaillance intervenait du fait d'un âge si canonique.

Enfin, pour ceux qui avaient des doutes sur l'exactitude de la SNCF, cette capacité à travailler très exactement 1 minute 42 secondes supplémentaires chaque jour en dit long sur la capacité à ne pas travailler 1 seconde de trop. Si seulement le train que j'ai le malheur de devoir prendre souvent était aussi ponctuel que la journée d'un salarié de la SNCF.

Heureusement qu'à notre insu, les salariés qui ne sont pas à la SNCF sont eux obligés de payer les retraites de ces frêles employés, si rapidement usés dans leurs locomotives devenues pourtant il y a bien longtemps électriques.

Commentaires

Oui une minute et quarante deux secondes, c'est très exactement le temps qu'il m'aura fallu pour avoir envie de vomir en lisant ta note poujadiste. Bon, là maintenant ça va mieux. Merci. q:o)
N'empèche, je te conseille très amicalement de mettre une cagoule ou des lunettes d'aveugle la prochaine fois que tu prendras le train en France. Partout ailleurs dans le monde tu pourras heureusement les retirer... car c'est tellement mieux ailleurs, hein !
Au fait, le lundi de pentecôte, toi, tu seras solidaire avec qui ? Poil au kiki.

Écrit par : le plébéien bleu | 23/04/2005

Oui, jallais oublier... Juste une question, comme ça en passant. En fait l'objet de mon intervention inopinée sur ton blog : ça te fait vraiment du bien de déverser ainsi ta bile pour flater les Maîtres de ce monde ?

Écrit par : le plébéien bleu | 23/04/2005

Pour les problemes gastrique cherchez plutot du cote de vos repas car je ne vois pas le rapport avec ma note. Niveau bile sinon de mon côté tout va tres bien, merci de vous en soucier en tout cas.
Cette mesure est simplement ridicule c'est simplement ce que je montre. Qu'ils aient le courage de dire que tout simplement ils ne l'appliqueront pas au lieu de parler de à 1 à 2 minutes de plus par jour.

Écrit par : Benoit | 23/04/2005

Les commentaires sont fermés.