Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2006

Maintenez le cap monsieur Villepin

Espérons que Dominique de Villepin va tenir bon sur le CPE. Les précédents Premier-ministre ayant fait des réformes ambitieuses et nécessaires ont tous fini par lâcher. Prendre un tel risque est trés courageux puisque ne heurter personne et évidemment bien plus commode sauf que cela ne solutionnerait rien et pas les défis qui se posent à la France.

Il semble que le CPE devrait être promulgué vendredi mais qu'un Grenelle social soit organisé. Cette solution paraît excellente, les discussions, que certains jugent avoir été insuffisantes, doivent effectivement avoir lieu. En tout cas une amorce de solution est proposée et ce ne sont pas le 1/3 de fonctionnaires qui étaient en grève alors qu'ils ne sont pas concernés du tout par la précarité ou les traditionnels cheminots et autres postiers qui vont continuer de dicter à une majorité parlementaire démocratiquement élue ce qu'elle doit faire.

Maintenez le cap monsieur Villepin ! nous avons besoin de personne sachant prendre de tels risques. Beaucoup voient dans cette aventure la fin de toute ambitions ultérieures pour Dominique de Villepin, pour moi c'est tout le contraire, un homme d'Etat doit prendre des risques quand la situation l'exige quitte à être incompris pendant quelques mois. Rares sont les personnes qui ont pris des risques depuis 25 ans et on voit bien où nous en sommes.

Claude Imbert écrivait trés justement la semaine dernière que les français étaient comme de nouveaux conducteurs qui sur du verglas freineraient alors qu'il faut accélerez trés légèrement et surtout maintenir le cap.

Au passage bravo à la FAGE et à l'UNI qui ont laminés l'UNEF dans les élections universitaires remettant ainsi ces troublions à leur place. Et que cette belle idée qu'est le libéralisme, que la France des lumières a longtemps portée, continue des'épanouïr dans notre beau pays. Certains aveugles ne connaissent que l'ultra-libéralisme uniquement économique, alors qu'un texte comme la déclaration des droits de l'homme de 1789 est un véritable manifeste libéral. Libéral et fier de l'être.

D'avance merci à tous les assistés, ceux qui pensent qu'ils faut prendre l'argent là où il il est au lieu de le puiser dans leur propre travail uniquement, qui ne manqueront pas d'être choqués par mon billet et de le commenter ;-)

Commentaires

Maintenez le cap monsieur Villepin
Espérons que Dominique de Villepin va tenir bon sur le CPE. Les précédents Premier-ministre ayant fait des réformes ambitieuses et nécessaires ont tous fini par lâcher. Prendre un tel risque est trés courageux puisque ne heurter personne et évidemment bien plus commode sauf que cela ne solutionnerait rien et pas les défis qui se posent à la France.

Il semble que le CPE devrait être promulgué vendredi mais qu'un Grenelle social soit organisé. Cette solution paraît excellente, les discussions, que certains jugent avoir été insuffisantes, doivent effectivement avoir lieu. En tout cas une amorce de solution est proposée et ce ne sont pas le 1/3 de fonctionnaires qui étaient en grève alors qu'ils ne sont pas concernés du tout par la précarité ou les traditionnels cheminots et autres postiers qui vont continuer de dicter à une majorité parlementaire démocratiquement élue ce qu'elle doit faire.

Maintenez le cap monsieur Villepin ! nous avons besoin de personne sachant prendre de tels risques. Beaucoup voient dans cette aventure la fin de toute ambitions ultérieures pour Dominique de Villepin, pour moi c'est tout le contraire, un homme d'Etat doit prendre des risques quand la situation l'exige quitte à être incompris pendant quelques mois. Rares sont les personnes qui ont pris des risques depuis 25 ans et on voit bien où nous en sommes.

Claude Imbert écrivait trés justement la semaine dernière que les français étaient comme de nouveaux conducteurs qui sur du verglas freineraient alors qu'il faut accélerez trés légèrement et surtout maintenir le cap.

Au passage bravo à la FAGE et à l'UNI qui ont laminés l'UNEF dans les élections universitaires remettant ainsi ces troublions à leur place. Et que cette belle idée qu'est le libéralisme, que la France des lumières a longtemps portée, continue de s'épanouïr dans notre beau pays. Certains aveugles ne connaissent que l'ultra-libéralisme uniquement économique, alors qu'un texte comme la déclaration des droits de l'homme de 1789 est un véritable manifeste libéral. Libéral et fier de l'être.

D'avance merci à tous les assistés, ceux qui pensent qu'ils faut prendre l'argent là où il il est au lieu de le puiser dans leur propre travail uniquement, qui ne manqueront pas d'être choqués par mon billet et de le commenter ;-)

Et bien puisque tu nous invite à commenter ton billet d’humeur…

Pitoyable. Oui c'est bien de cela qu'il s'agit. C'est bien le mot

Je suis fonctionnaire, enseignant, avec une conscience autrement plus large que celle concernant ma petite personnalité, concerné à double titre par l'avenir de mes élèves et celui de mes enfants pour lesquels je ne souhaite pas d'un emploi précaire. 2 ans pour faire ses preuves, 2 ans pendant lesquelles l’employé n’osera pas ouvrir sa gueule, faire tout simplement valoir ses droits en cas d’abus de pouvoir de sa hiérarchie, sans la crainte d’un licenciement. Deux ans pendant lesquels tout licenciement se fera sans aucune justification, ce qui est totalement contraire au droit international du travail ( cf canard enchaîné de cette semaine ). Je suppose que mes collègues cheminots, postiers et fonctionnaires ont aussi une descendance dont ils se préoccupent. Je suppose qu’ils se sacrifient pour leur payer leurs études. Ils n’ont en effet, dans une très large majorité, pas la chance d’avoir un papa bien placé pour trouver un siège ou pantoufler, un papa qui a des relations qui peut se permettre de faire passer outre les entretiens d’embauche à son fils ( ou sa fille chérie ).
De toute façon les gens soutenant le libéralisme à tout crin, sont prêts à tout écraser pour réussir ( ex : son voisin pour gagner le poste tant recherché )
Bref tout le contraire des citoyens qui bien que n’étant pas directement concernés, ont une notion de la solidarité nationale autrement différente que celle des patrons ( c’est bien connu : on nationalise les pertes, on privatise les profits ).

Quant au fait que vous soulignez que seuls 1/3 des cheminots, fonctionnaires et postiers ont manifesté et fait grève, je vous invite à revoir les reportages télévisés ; j’ai cru y voir beaucoup de jeunes lycéens et étudiants. Je vous invite également à revoir les sondages qui désapprouvent à une très large majorité ce CPE, désapprobation qui aurait pu s’exprimer pleinement dans la rue si le droit à la grève était entièrement reconnu dans les entreprises sans risque de représailles vis-à-vis des grévistes.

En outre vous parlez de majorité parlementaire démocratiquement élue qui n’a pas à se laisser gouverner par la rue. Mais pour qui le parlement travaille-t-il ? Je croyais que les élus devaient faire en sorte que les lois qu’ils votaient étaient votées pour le peuple !

Souvenez-vous des accords de Grenelles. Après des manifs monstres ( de fainéants, de cancres, de casseurs selon certains ) des acquis sociaux historiques étaient crées :
- le SMIG
- La semaine des 40 h
- Le droit de représentation des syndicats dans les entreprises.

Et oui des fois quand les réformes sont impulsées par le peuple descendant dans la rue elles sont parfois bénéfiques et surtout mieux acceptées par ceux qui sont concernés en tout premier lieu ( qui oserait remettre en cause ces acquis ?).

De toute façon, si je suis votre raisonnement le parlement est souverain et quiconque ne respecte pas les lois qu’il a votées… Pourquoi alors Villepin n’a même pas respecté ses engagements moultes fois claironnés qu’à chaque réforme, il engagerait un dialogue social, déclarations traduites sous forme de loi en mai 2005 ? Le gouvernement qui ne respecte même pas les lois qu’il fait lui-même voter, quelle crédibilité…

Autre point : La Fage et l’Uni ont laminé l’Unef aux dernières élections ? Ah Ah ! Je me demande où vous avez dégoté ces stats . Ah si peut-être en fac de droit ou de médecine…Il n’y a qu’à voir les pitoyables manifs pro CPE ( j’aime bien le mot pitoyable ) organisées par ces même syndicats étudiants dont vous chantez les louanges : une poignée selon la police et une poignée selon les organisations ( là au moins ils sont tombés d’accord sur les chiffres )

Vous dénigrez également les « assistés ». Même si je l’accorde certains profitent et abusent de ce système, ce n’est pas la majorité. D’ailleurs vous en profitez également : sécurité sociale, assurance chômage…Malgré tout, je serais curieux de savoir si vous seriez capable de vivre avec la somme qui revient aux RMISTES pendant un mois : dans quelle opulence vous vivriez !

D'avance merci à tous les profiteurs ( grands patrons, actionnaires, rentiers ) ceux qui pensent qu'ils faut prendre l'argent là où il est ( c’est-à-dire à la Bourse ) au lieu de le puiser dans leur propre travail uniquement, qui ne manqueront pas d'être choqués par mon billet et de le commenter ;-)

Écrit par : space dave | 01/04/2006

Je remets ma réponse en ligne : j'avais recopié le message de benoît hautefort dans ma réponse.

Et bien puisque tu nous invite à commenter ton billet d’humeur…

Pitoyable. Oui c'est bien de cela qu'il s'agit. C'est bien le mot

Je suis fonctionnaire, enseignant, avec une conscience autrement plus large que celle concernant ma petite personnalité, concerné à double titre par l'avenir de mes élèves et celui de mes enfants pour lesquels je ne souhaite pas d'un emploi précaire. 2 ans pour faire ses preuves, 2 ans pendant lesquelles l’employé n’osera pas ouvrir sa gueule, faire tout simplement valoir ses droits en cas d’abus de pouvoir de sa hiérarchie, sans la crainte d’un licenciement. Deux ans pendant lesquels tout licenciement se fera sans aucune justification, ce qui est totalement contraire au droit international du travail ( cf canard enchaîné de cette semaine ). Je suppose que mes collègues cheminots, postiers et fonctionnaires ont aussi une descendance dont ils se préoccupent. Je suppose qu’ils se sacrifient pour leur payer leurs études. Ils n’ont en effet, dans une très large majorité, pas la chance d’avoir un papa bien placé pour trouver un siège ou pantoufler, un papa qui a des relations qui peut se permettre de faire passer outre les entretiens d’embauche à son fils ( ou sa fille chérie ).
De toute façon les gens soutenant le libéralisme à tout crin, sont prêts à tout écraser pour réussir ( ex : son voisin pour gagner le poste tant recherché )
Bref tout le contraire des citoyens qui bien que n’étant pas directement concernés, ont une notion de la solidarité nationale autrement différente que celle des patrons ( c’est bien connu : on nationalise les pertes, on privatise les profits ).

Quant au fait que vous soulignez que seuls 1/3 des cheminots, fonctionnaires et postiers ont manifesté et fait grève, je vous invite à revoir les reportages télévisés ; j’ai cru y voir beaucoup de jeunes lycéens et étudiants. Je vous invite également à revoir les sondages qui désapprouvent à une très large majorité ce CPE, désapprobation qui aurait pu s’exprimer pleinement dans la rue si le droit à la grève était entièrement reconnu dans les entreprises sans risque de représailles vis-à-vis des grévistes.

En outre vous parlez de majorité parlementaire démocratiquement élue qui n’a pas à se laisser gouverner par la rue. Mais pour qui le parlement travaille-t-il ? Je croyais que les élus devaient faire en sorte que les lois qu’ils votaient étaient votées pour le peuple !

Souvenez-vous des accords de Grenelles. Après des manifs monstres ( de fainéants, de cancres, de casseurs selon certains ) des acquis sociaux historiques étaient crées :
- le SMIG
- La semaine des 40 h
- Le droit de représentation des syndicats dans les entreprises.

Et oui des fois quand les réformes sont impulsées par le peuple descendant dans la rue elles sont parfois bénéfiques et surtout mieux acceptées par ceux qui sont concernés en tout premier lieu ( qui oserait remettre en cause ces acquis ?).

De toute façon, si je suis votre raisonnement le parlement est souverain et quiconque ne respecte pas les lois qu’il a votées… Pourquoi alors Villepin n’a même pas respecté ses engagements moultes fois claironnés qu’à chaque réforme, il engagerait un dialogue social, déclarations traduites sous forme de loi en mai 2005 ? Le gouvernement qui ne respecte même pas les lois qu’il fait lui-même voter, quelle crédibilité…

Autre point : La Fage et l’Uni ont laminé l’Unef aux dernières élections ? Ah Ah ! Je me demande où vous avez dégoté ces stats . Ah si peut-être en fac de droit ou de médecine…Il n’y a qu’à voir les pitoyables manifs pro CPE ( j’aime bien le mot pitoyable ) organisées par ces même syndicats étudiants dont vous chantez les louanges : une poignée selon la police et une poignée selon les organisations ( là au moins ils sont tombés d’accord sur les chiffres )

Vous dénigrez également les « assistés ». Même si je l’accorde certains profitent et abusent de ce système, ce n’est pas la majorité. D’ailleurs vous en profitez également : sécurité sociale, assurance chômage…Malgré tout, je serais curieux de savoir si vous seriez capable de vivre avec la somme qui revient aux RMISTES pendant un mois : dans quelle opulence vous vivriez !

D'avance merci à tous les profiteurs ( grands patrons, actionnaires, rentiers ) ceux qui pensent qu'ils faut prendre l'argent là où il est ( c’est-à-dire à la Bourse ) au lieu de le puiser dans leur propre travail uniquement, qui ne manqueront pas d'être choqués par mon billet et de le commenter ;-)

Écrit par : space dave | 01/04/2006

Pôvre Bernard,....
je ne perds pas de temps à commenter ce genre de billet aussi commun qu'idéologique
Tiens...Villepin est lâché par tout le monde y compris les patrons...

Écrit par : Lulu | 03/04/2006

erreur, c'était Benoît, pas Bernard, les trompettes de la renomée sont encore mal embouchées...

Écrit par : Lulu | 03/04/2006

Bonjour,
Je suis consciente que ce commentaire n'a strictement rien à voir avec le débat en cours (par ailleurs fort intéressant), mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour vous contacter. Je sui journaliste, je prépare une pige pour le supplément parisien du Nouvel Observateur sur - entre autres - le site Paname Ensemble. J'ai lu dans vos archives que vous connaissiez celui qui l'a créé. Pourriez-vous par hasard me mettre en contact avec lui, ou m'indiquer comment le joindre? Merci beaucoup pour votre aide. Bravo pour votre blog et bonne continuation. clarageorges@yahoo.fr

Écrit par : clara | 06/04/2006

bravo, la jeunesse, vous avez foutu toutes les chances de trouver du boulot en annulant le CPE.

Écrit par : Ma Chaussette | 10/04/2006

un bel exemple de dysfonctionnement

Écrit par : julie | 10/04/2006

Là où il y a danger : démantèlement du droit du travail, précarisation etc.

...là aussi croît ce qui sauve : la politisation de la jeunesse !

Écrit par : Critique journal 20h00 | 23/04/2006

protégeons les salariés et sacrifions les chômeurs....
précarisation: c'est la réalité en effet, c'est pour qu'il faut changer.

la politisation de la jeunesse: excellente chose. Mais l'esprit d'entreprise serait plus utile ;-)

Écrit par : Benoit | 23/04/2006

Et b voyons...je crois vraiment qu'il est tant de faire une croix sur l'intoxication parce que là ça devient vraiment lourd!!

Et oui, tout ça est bien trop facile..."Monsieur le ministre a dit ça, il a raison, il l'a dit lui même: "c'est bon pour la France" et il s'est engagé, l'economie française est en danger! (rire).

Non, non, je pense qu'il est tant de penser comme un citoyen et non comme un homme d'Etat, un homme d'affaire, un homme de pouvoir!!

Peut-être que les USA sont loin devant avec leur finance, leur industrie..."leur pollution!!", mais qu'ils aillent encor plus loin, la France n'a pas besoin d'eux!!!
Et je les vois dejà les ministres français:"Au mon Dieu l'heure est grave!!!" (à nouveau rire)
Et bien oui, tout est clair...l'argent est une drogue, mais bizarement la seule qui n'est pas illiscite (rires).

Il est vraiment tant de réouvrir les yeux et choisir entre:
-Cette soit disant Democratie: le gouvernement du peuple, pour "l'Etat?" et par...on ne sait quoi!!
ou
-LA DEMOCRATIE: le gouvernement du peuple, pour le peuple, et surtout par le peuple!!!!!

MERCI

Écrit par : Outré | 08/05/2006

Les commentaires sont fermés.