Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2005

Pourquoi je vote oui à la Constitution Européenne

Les raisons sont nombreuses évidemment. Etre 25 n'est pas comme être 12, les institutions doivent s'adapter à un tel changement. Le principe d'une Constitution est de régir les grandes lignes du fonctionnement d'une organisation et ses grands principes. A titre d'exemple, la Constitution de la Veme République a permis aussi bien à des politiques de gauche comme de droite de s'appliquer les débats sur la nature libérale ou sociale de la Constitution Européenne me semblent donc en partie déplacés. La comparaison avec la Constitution de la Veme a évidemment ses limites, celle de l'Europe va plus loin, je regrette d'ailleurs que le texte soit aussi long, surtout lorsque l'on voit justement la concision, clarté et précision de celle de la Veme. Toujours pour continuer d'ailleurs sur cet exemple qui aurait pu dire au début de la Veme que cette Constitution fonctionnerait un jour avec une cohabitation Président/Premier ministre, c'est dire si les prospectivistes du non qui y voient la futures sources de nos maux me semblent se tromper.

Aujourd'hui, l'Union fonctionne grâce à plusieurs traités, l'Union a été avant tout économique, la Constitution sur laquelle ont travaillé les 25 permet enfin de donner une véritable dimension politique. C'est pourquoi, je répond oui aux 24 autres membres de l'Europe ayant envie d'aller plus loin avec eux dans un cadre plus global et efficace que le cadre actuel.
Cette Constitution n'est qu'un cadre, un vaste projet, une ambition tout restera à faire une fois qu'elle aura été adoptée. Dans ce cadre différentes politiques peuvent être menées mais c'est bien parce qu'il s'agit d'un socle et d'une ambition que tant de partis de droite comme de gauche, de syndicats ou d'organisations patronales de tous les pays d'Europe peuvent se retrouver derrière un même oui.

Ce texte est imparfait bien entendu, mais ce qu'il faut retenir c'est qu'il s'agit d'un progrés considérable et que ce qui compte c'est d'exprimer au travers de ce texte un projet et une volonté d'avancer ensemble. Comme espérer un seul instant en disant non, aboutir à une renégociation du texte à 25, pour y mettre quoi ? pour contenter qui ? combien d'années serait à nouveau nécessaires pour contenter tous les nons français et surtout tous les points de vues européens. Or ne pas avancer c'est reculer puisque les autres grandes puissances ne nous attendrons évidemment pas.

L'agitation des peurs, les critiques sur tel ou tel article de ce trop long traité sont d'une facilité déconcertante. Comme tout texte les lectures sont multiples et l'essentiel et de voir l'esprit et non pas la lettre prise isolément. Voulons-nous oui ou non nous doter d'une nouvelle organisation adaptée aux nouveaux défis de l'Union, voici comment je comprends la question à laquelle je dois répondre le 29 mai.
Pourquoi nous priver des outils d'une plus grande efficacité. Les délocalisations s'arrêteront-elles, le chômage baissera-t-il, la croissance reviendra-t-elle de façon impressionnante si on vote non ? Evidemment que non, mais plus important encore la réponse est la même si on vote oui. En effet, voter oui c'est doter l'Europe d'outils adaptés à ses ambitions mais ensuite tout reste à faire, tout reste à construire, tout cela n'est qu'un début, avec cette Constitution nous avons un outil bien meilleur qu'auparavant, nous pourrions passer encore plusieurs années à concevoir encore un outil meilleur mais l'important est surtout de pouvoir se mettre désormais au travail avec l'outil trés satisfaisant qu'on nous propose non pas demain mais aujourd'hui.

29/04/2005

Demain, tous média?

Voici des informations sur une conférence qui aura lieu le 24 mai et qui promet d'être très intéressante.


Demain, tous média?
Blogs, wikis… la communication personnelle ?


Conférence organisée par
l’Institut International du Multimédia
en partenariat avec M2 Editions
le mardi 24 mai 2005 à 18h
Amphithéâtre Colloque du Pôle Léonard de Vinci
à Paris-la Défense *

Depuis quelques années, l’émergence de nouveaux moyens de communication entraîne une évolution majeure des médias auxquels tous participent. La conférence « Demain, tous média? » va permettre de mieux cerner ce phénomène et ses évolutions à venir en quatre grands thèmes....


Si vous souhaitez vous joindre à nous, merci d'envoyer un mail à Marie Leroy-Léna (marie-leroylena@mll-conseils.com) pour confirmer votre présence.

14:50 Publié dans On aime | Lien permanent | Commentaires (2)

Compatibilité entre la Constitution européenne et la laïcité en France

Le traité constitutionnel ne remet en rien en cause le principe de laïcité cher à la France. Ce principe figure dans la Constitution française, celle de la Veme République.
Le Conseil Constitutionnel, garant du respect des principes républicains qui figurent dans la Constitution de la Veme République et donc de la laïcité a juger parfaitement compatible la tradition de laïcité française avec la Constitution.

Le texte de référence du Conseil Constitutionnel est disponible sous la forme facile à comprendre d'un communiqué de presse: http://www.conseil-constitutionnel.fr/decision/2004/20045...
Voici l'extrait concerné:


Il en est ainsi des dispositions de l'article II-70 relatives aux pratiques religieuses manifestées en public. En effet, conformément aux « explications » annexées à la Charte (et qui ont la même valeur juridique que le traité), le droit mentionné par l'article II-70 a le même sens et la même portée que celui garanti par l'article 9 de la Convention européenne des droits de l'homme. Or la Cour européenne des droits de l'homme interprète cet article en harmonie avec la tradition constitutionnelle de chaque Etat membre. Prenant acte de la valeur du principe de laïcité inscrit dans plusieurs traditions constitutionnelles nationales, elle laisse aux Etats une large marge d'appréciation pour définir les mesures les plus appropriées, compte tenu de leurs traditions nationales, pour concilier la liberté religieuse avec le principede laïcité.


Voici ce qu'on appelle une preuve irréfutable et objective. Si cette compatibilité n'avait pas été jugé total par le Conseil Constitutionnel, ce dernier aurait demandé une révision constitutionnelle.

28/04/2005

Petit changement

Je viens de changer le titre de mon blog qui n'avait pas changé depuis 2003: "Et si les cordonniers étaient bien chaussés". N'étant plus cordonnier puisque plus responsable d'Haut Et Fort, je met le titre au goût du jour avec quelques mois de retard.
Le nouveau titre sera sans doute appellé à changer plus souvent. Disons qu'actuellement il me semble adapté à l'avance toujours conséquente du non dans les sondages concernant le référendum sur la Constitution européenne. Avance qui compte-tenu de mon opinion sur le sujet m'inquiète ;-)
Ce blog devrait ainsi être moins technique ou parler moins des blogs puisque mon autre blog associé à mon livre (http://www.lesblogs.com) est destiné à cela.

27/04/2005

Camisole libérale

A plusieurs reprises j'ai entendu ces derniers jours des partisans du non à la constitution parler d'elle comme d'une camisole libérale.

Pour mémoire, voici ce qu'est le libéralisme, cette définition sortant tout droit d'une encyclopédie:"Libéralisme: conception philosophique, politique ou économique respectueuse avant tout des libertés individuelles.
Attitude plutôt que doctrine, le libéralisme au sens le plus large, a pour principe fondamental la liberté de l'individu, dans tous les domaines spirituel, politique, économique."

Je vous laisse juger de la pertinence d'une expression telle que "camisole libérale", en terme de figure de style, on appelle cela une oxymore il me semble. Dans le même temps on peut comprendre la réticence de certains face à la liberté, l'application de leur propre doctrine au cours des derniers décennies n'ayant pas exactement valoriser cette dernière !
On me retorquera facilement que le libéralisme dans les faits n'est pas la copie conforme de sa définition encyclopédique, ce dont je conviens parfaitement. Cependant l'expression "camisole libérale" n'a je le repète aucun sens, je m'étonne seulement que ses inventeurs n'aient pas abouti à "camisole ultra-libérale" tant leur volonté de lutter contre le libéralisme les poussent à déformer sa réalité par des erreurs grossière de terminologie.

22/04/2005

La solidarité n'est pas un vain mot à la SNCF

Aujourd'hui j'apprends que dans un élan de générosité, évitant ainsi certainement une grève annoncée par les syndicats si le lundi de pentecôté n'était pas chomé, la SNCF fera travailler son personnel 1 minute et 42 secondes de plus chaque jour évitant ainsi de déstabiliser le rythme de travail gravé dans le marbre de cette institution. Marbre pour lequel une simple gomme avait pourtant suffit pour le faire passer aux 35 heures.

Face à cet élan de piété de SUD ou de la CGT qui souhaitaient certainement ne pas manquer la messe de Pentecôte, je m'incline. C'est beau d'être guidé par des intérêts qui dépassent vos propres petits intérêts individuels.
Le souci de solidarité envers les personnes âgées est il vrai au coeur des préoccupation d'une entreprise, où nombre de salariés ne sont plus en état de travailler après 50 ans, compte-tenu de la pénibilité de leur travail, ainsi que par le souci de ne surtout pas mettre en danger la vie de leur passager si une défaillance intervenait du fait d'un âge si canonique.

Enfin, pour ceux qui avaient des doutes sur l'exactitude de la SNCF, cette capacité à travailler très exactement 1 minute 42 secondes supplémentaires chaque jour en dit long sur la capacité à ne pas travailler 1 seconde de trop. Si seulement le train que j'ai le malheur de devoir prendre souvent était aussi ponctuel que la journée d'un salarié de la SNCF.

Heureusement qu'à notre insu, les salariés qui ne sont pas à la SNCF sont eux obligés de payer les retraites de ces frêles employés, si rapidement usés dans leurs locomotives devenues pourtant il y a bien longtemps électriques.

13/04/2005

A lire: Communiquer par l'image d'Alain Joannes

communiquer par l'imageJe viens de commander l'ouvrage d'Alain Joannes: "Communiquer par l'image". J'ai eu le plaisir de le rencontrer plusieurs fois l'année dernière lorsqu'il avait organiser dans le cadre de Norapolis un débat sur les blogs, il m'avait alors parler de ce livre en cours. Je peux donc avant même de l'avoir lu vous conseiller ce livre car ce sujet lui tient vraiment à coeur, le résultat ne peux donc qu'être à la hauteur.
Une fois que je l'aurais lu, je pourrai être plus précis :-)

Alain Joannès à même créer un blog dédié au livre: http://www.communiquerparlimage.com/.

10:50 Publié dans On aime | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2005

Test du mobile Siemens SK 65

Depuis la semaine dernière je teste le mobile SK 65 de Siemens. Je me le suis vu prêté par Siemens qui complète cette opération avec un blog dédié. Une douzaine de testeurs/bloggers participent voici l'adresse du blog: http://siemens.typepad.com/siemens_sk65

Lorsqu'on aime les nouveautés technologiques avoir ainsi quasiment carte blanche avec un téléphone et un forfait pour faire plein d'essai est évidemment trés amusant. L'ergonomie de ce téléphone est trés sympa et innovante car pour un poids et des dimensions raisonnables on dispose d'un client blackberry, c'est à dire de la possibilité de recevoir et d'envoyer en temps réel ses emails depuis son téléphone. A suivre donc sur le blog dédié.

07/04/2005

Résidence à Saint Mandrier sur Mer

Via Franck Dumesnil de qui émane cette annonce, qui m'a aimablement demander de la relayer. Plus d'info sur son billet: cliquez-ici

Vous souhaiteriez vivre dans un cadre exceptionnel au bord de mer en provence pendant un an, profiter du calme et de l'air marin toute l'année.
Cela est possible en échangeant votre bien , maison ou appartement avec un appartement situé sur la presqu'ile de Saint Mandrier au sein d'une résidence privée de standing.
Vous pouvez voir quelques photos de la résidence prises d'avion.
Je recherche à m'installer dans la région Lyonnaise pour l'année 2005-2006 avec ma famille pour des raisons professionnelles et pour être plus proche de Paris.
Je recherche donc à faire un échange avec des Lyonnais qui souhaiteraient profiter de cette opportunité pour passer une année dans un cadre unique.

Pour joindre Franck Dumesnil:
Tél: 04 94 62 53 12
Mob: 06 09 20 02 53
Mail: franckdumesnil@yahoo.fr
Skype: franckpadd83

01/04/2005

Interview de Jérôme Delcaroix sur les wikis

Aujourd'hui Jérôme Delacroix est interviewé dans le Journal du Net à propos des wikis sur lesquels il vient de publier un livre: "Les Wikis".

J'ai commencé son livre, sans le terminer encore. J'y cherchais en fait des explications trés précises pour expliquer à d'autres personnes l'intérêt de l'utilisation d'un wiki dans le cadre d'un projet en particulier et je dois dire que j'y ais trouvé des explications trés claires et des analyses trés pertinentes. Bref, un livre qui vous explique clairement ce qu'est un wiki, comment l'utiliser tout en mettant bien les choses en perspective le tout sans jargon inutile.

Dans un style à mon tour plus limpide je vous recommande d'acheter et de lire ce livre ;-)